sommaire de Julien Chal

 

Fehd Karouani

Retenez bien ce nom et ce prénom car on n’a pas fini d’en parler.
Mes avis que rapidement FEHD aura droit à un article dans la presse spécialisée par exemple.
Il a 18 ans seulement, il est en fac à Jussieu, il vit en banlieue chez ses parents.
Si ce môme là ne se laisse pas pourrir par les chimères du milieu, il ira loin, très loin, haut, très haut.
Une seule preuve ?
Regardez les photos, cela fait seulement cinq mois qu’il s’est mis à la musculation !
Ce qu’il faisait avant ?
Seulement des pompes !
Ca en est carrément déprimant pour les autres.
De son propre aveu, il lui suffit de soulever une ou deux fois une haltère pour prendre un centimètre de tour de biceps.
J’exagère à peine.
Avec ça une belle gueule à finir à la Star Ac’ ou dans l ‘émission « la nouvelle star « sur M6, un visage à devenir l’idole des lolitas.
Que demande le peuple ?
Une étoile est née.

 

 

 

C’est la FFHMFAC qui a raflé la mise, FEHD s’entraîne avec GREGORY PFEFERBERG au Body VIP de la Varenne Saint Hilaire en banlieue parisienne et c’est son pote GREGORY, gérant de cette salle qui connaissant FREDERIC MOMPO l’a entraîné sur ses traces en FFHMFAC.
FEHD fut donc la star incontestée du championnat de Paris à Villejuif le 27 mars dernier puis restarisé quinze jours après au même endroit pour la même fédé.
Seul et unique junior, il fut placé parmi des vétérans et emporta la mise et les faveurs du public une première fois puis la deuxième passa devant six autres concurrents.
Autre anecdote, le 27 mars, quelques minutes après FEHD posait un vétéran que je trouvais mal préparé, pas assez sec pour un mec à qui je donnais la cinquantaine avant que monsieur GIRARD le Président qui faisait office de Chairman n’annonce au micro que l’athlète en question avait en fait…. 69 ans !
J’en suis resté sur le cul, on dira ce qu’on voudra mais voilà une fédé capable de présenter en une seule fois deux athlètes peu ordinaires, deux phénomènes du body pour le prix d’un , un junior magnifique et un vétéran de 69 ans, excusez du peu !
Applaudissements !
Chapeau bas Madame la Marquise ! ( pour au cas où une marquise lirait cet article, une marquise concupiscente par exemple )

 

FEHD m’a expliqué qu’il avait grandi avec les films d’Arnold et ceux de Stalone. Comme beaucoup c’est en décrouvant ces symboles virils et hypertrophiés que FEHD a commencé à rêver d’un corps sculpté.
Par ailleurs il a tenu d’emblée à me préciser qu’il avait un petit frère myopathe.
Etrange facétie de la génétique qui place dans la même famille un garçon quasi incapable de bouger ses muscles, qui se trouve en fauteuil et au contraire un autre avec un métabolisme hors norme qui encore une fois « prend » très rapidement sans faire grand-chose.
Le corps qui a du mal avec celui qui est dans la facilité.

 

Pas de tensions, pas de jalousie entre les deux, au contraire, FEHD aime ce petit frère différent, de même que lui avec le corps qu’il a désormais devient un peu différent, a-normal, au sens où il entre peu à peu lui aussi en dehors de la norme.
Les deux extrêmes finissent par se rejoindre.
Selon ses dires, c’est un peu pour ce petit frère que FEHD monte sur scène, pour qu’il soit fier de son grand frère et pour exorciser un destin qui vous fait champion à coté d’un enfant qui lui a des problèmes physiques, pour ce petit frère donc et pour clouer le bec à ceux qui ne croient pas qu’il puisse aller aussi loin, aussi haut.

 

 

 

Car FEHD fait des jaloux et se heurte à l’incrédulité à peine polie de certains dans son entourage, pas de sa famille bien sûr qui le soutient à fond mais d’après FEHD, son chemin croise quelquefois celui de gens particulièrement mal intentionnés, foncièrement jaloux de ce potentiel physique hors norme qui n’hésitent pas à lui faire savoir ce qu’ils pensent en des termes peu gracieux.
Cela rappelle au passage d’autres athlètes parfaitement naturels et fatigués d’être quasi en permanence suspectés de prendre des produits dopants.
Visiblement FEHD est béni des dieux et ça énerve.

Il est trop
trop musclé
trop facilement musclé
trop beau
trop fin de traits au niveau du visage
Et ça énerve et ça ne plaît pas à certains, comme si il devait payer pour ce cadeau-là.
Il n’empêche que FEHD est là et bel et bien là et qu’il va falloir faire avec.

 

Longue carrière donc à ce petit prince dont le monde du culturisme vient d’accoucher.
Le posing est encore hésitant mais la présence est indéniable.
Il a d’ailleurs été salué à sa juste mesure ce jour-là.
FEHD est décidément, résolument un athlète à suivre de près .

Son palmares en FFHMFAC :
27 mars à Villejuif championnat de Paris premier
10 avril à Villejuif demi finale nord premier
24 avril à Saint Omer championnat de France premier sur sept athlètes

Ses mensurations :
Hauteur 1m83
Poids 83 hors compétition 77 en compétition
Bras 42
Poitrine 117
Taille 80
Cuisses 60
Mollets 39

 

Quelques autres photos

 

sommaire de Julien Chal